Domaine de la Corniche (Rolleboise-78) : dîner au dessus de la Seine

Pas de commentaire

Le Domaine de la Corniche
5 route de la Corniche, 78270 Rolleboise.
Tél. : 01 30 93 20 00. Site Web.

Souvenir d’un diner début juillet 2011. Invités, via F (disclaimer : un ami), par les propriétaires, pour découvrir ce bel endroit à vue et en vue, nous avons commencé par un apéro puis une virée sur la Seine. En début de soirée, nous expérimentons le Panoramique, sans potion magique, mais avec un nom amplement justifié par la vue sur une boucle de la Seine.

Bien qu’en juillet, le temps est un peu frais pour la terrasse, donc nous nous installons à l’intérieur, juste derrière une baie vitrée, pour profiter du paysage sans risquer d’attraper froid. À table, c’est bourgeois contemporain, plutôt chic et soigné, avec une petite touche de fantaisie (couverts).

20110701 Corniche de Rolleboise diner 01 assiette Domaine de la Corniche (Rolleboise 78) : dîner au dessus de la Seine (ChrisoScope)

Nous aurons droit à une dégustation amuse-bouche, entrée, poisson, viande, fromage et dessert (soit un équivalent du menu à 52€, sans les boissons), choisis parmi la carte de saison.

Les petites bouchées accompagnant l’apéro laissaient présager de bonnes choses, nous ne fûmes pas déçus, mais si certaines préparations du chef  m’ont plus marqué que d’autres.

L’amuse-bouche à base de tartare de poisson, tendance mariné avec herbes et tuile feuilletée craquante, réveille nos papilles grâce à sa fraicheur.

20110701 Corniche de Rolleboise diner 02 tartare Domaine de la Corniche (Rolleboise 78) : dîner au dessus de la Seine (ChrisoScope)

Les choses sérieuses commencent avec cette entrée très graphique alliant intelligemment le King Crab, l’ananas et des petits légumes finement tranchés. Généreux mais léger, goûteux sans être envahissant et sans sombrer dans le travers de l’over-dose de sauce qui aurait tout écrasé et nivelé.

20110701 Corniche de Rolleboise diner 03 king crab ananas legumes Domaine de la Corniche (Rolleboise 78) : dîner au dessus de la Seine (ChrisoScope)

Pour l’instant c’était bien, mais sans forcément laisser de grands souvenirs. Le plat de poisson permet justement de monter en intensité et d’atteindre le niveau « plat marquant« . Il s’agit d’un filet de cabillaud cuit à l’unilatérale, et de manière impeccable : un superbe gradient de textures et de saveurs. Des petits morceaux de choux (de différentes variétés et couleurs) et d’autres légumes accompagnent cette belle pièce. Cela fait un ensemble assez beau à regarder et excellent à déguster. Et toujours une grande légèreté.

20110701 Corniche de Rolleboise diner 04 cabillaud unilaterale choux Domaine de la Corniche (Rolleboise 78) : dîner au dessus de la Seine (ChrisoScope)

Le plat de viande est lui aussi, de très bon niveau, même si un peu moins marquant que le précédent. Du veau bien rosé en millefeuille, aux dessus et dessous crousti-caramélisés,   accompagné d’avocat quasi guacamole. L’avocat n’est généralement pas un légume (ou plutôt fruit) très léger, mais servi frais, avec une touche de jus de citron, il relève bien et complète le veau.

20110701 Corniche de Rolleboise diner 05 veau avocat guacamole Domaine de la Corniche (Rolleboise 78) : dîner au dessus de la Seine (ChrisoScope)

L’assiette de fromages (issue du plateau de fromages de Claude Joseph, à Vernon) est sympathique, et se laisse manger sans forcer, ce qui a précédé étant plutôt équilibré et très digeste (pas de sauces écœurantes ni de garniture bourre-estomac). Mais on aurait aussi pu s’en passer facilement, sans pour autant mourir de faim.

20110701 Corniche de Rolleboise diner 06 fromages Domaine de la Corniche (Rolleboise 78) : dîner au dessus de la Seine (ChrisoScope)

Nous terminons avec une composition noir blanc rouge du chef pâtissier Benoit Weber : fraises des bois, chocolat noir et crème à la vanille parfumée au thé. Élégant, mais je n’ai pas énormément accroché, probablement parce que je ne suis pas fan de l’alliance chocolat noir et crème vanille. L’accord fraises des bois et chocolat me plait plus, mais c’était difficile d’isoler la crème. Pas conquis donc, mais probablement parce que l’accord ne me convient pas intrinsèquement.

20110701 Corniche de Rolleboise diner 07 chocolat fraises bois Domaine de la Corniche (Rolleboise 78) : dîner au dessus de la Seine (ChrisoScope)

Ultimes gourmandises pour accompagner les cafés : de petites mignardises (pour lesquelles j’ai eu plus d’affinités que pour le dessert) et, pour celles et ceux qui ne conduisent pas et/ou qui dorment sur place : des sucres baignant dans une liqueur corse (costaud, très costaud).

20110701 Corniche de Rolleboise diner 08 mignardises sucres Domaine de la Corniche (Rolleboise 78) : dîner au dessus de la Seine (ChrisoScope)

Ce menu fort agréable fut accompagné de vins judicieusement choisis, mais dont, hélas, je n’ai pas pris de note. Dans l’ensemble, ce que nous avons mangé oscillait entre le bon et le très bon, avec une mention spéciale pour le poisson, puis un tableau d’honneur pour le veau. Je retiens une cuisine assez inventive, à base de produits connus et reconnus. Cuissons très bien maitrisées, résultat digeste et frais.

L’adresse vaut bien un déplacement depuis Paris (pour le dépaysement, on est presque en province, pour le cadre et la cuisine). Cependant, il est probablement plus agréable et plus prudent, pour profiter convenablement du diner et de la cave, de retenir une chambre sur place (hôtel trois étoiles), pour éviter une heure de route tard dans la nuit avant de rentrer à Paris et de rejoindre son lit.

Lire aussi les chroniques de Wonder Sophie,  d’Oanèse (disclaimer : mon épouse), de Mr. Lung (disclaimer : un ami), et regarder son film.

Merci à F pour l’invitation et bien sur, à nos hôtes.